mercredi 11 septembre 2013

Bonnes résolutions de septembre !!

Les vacances c'est génial, le farniente, le soleil, la plage, les grandes tablées, les barbecues, les apéros, les glaces....c'est un rythme que tout le monde adore mais par contre notre corps lui il aime moins...
La rentrée de septembre ça rime aussi avec des règles et des bonnes résolutions qui ne s'appliquent pas qu'aux écoliers mais que l'on peut s'imposer afin d'évacuer tous les excès de l'été.

Merci Alex pour cette "photo" qui résume assez bien le bilan de septembre qui j'ai l'impression concerne beaucoup de monde !
Chacun à sa méthode pour éliminer les excès ; sport, régime, soins corporels esthétiques...en ce qui me concerne j'en suis déjà à -3 kilos rien qu'en changeant d'alimentation et en me tournant vers la CHRONONUTRITION du Dr Delabos

J'ai testé le régime Dukan, j'avais perdu quelques kilos mais j'étais affamée. 
Ayant repris un peu avec ces maudits apéros/barbecs (trop bon mais trop traître !) j'ai décidé de ne pas faire de régime mais de mieux m'alimenter et donc d'adopter une alimentation qui me convient et sans me priver. 
En cherchant un peu sur la toile je suis tombée sur cette méthode que j'ai trouvé plutôt surprenante mais totalement cohérente quand on regarde de plus près l'évolution du métabolisme au cours de la journée.
 
Qu'est ce que la chrononutrition ?

"La chrononutrition est une méthode de nutrition permettant d'adapter l'apport alimentaire en fonction des variations métaboliques chez l'homme au cours de la journée."
Évolution du métabolisme au cours de la journée 

"Le fonctionnement des différents métabolismes n'est pas constant dans la journée, certains débutent le matin (synthèse du cholestérol) puis s'arrêtent, certaines sécrétions sont rythmiques (insuline), les hormones ne sont pas actives en continu et il existe une grande variabilité d'action de tous les métabolites dans la journée. 
La conséquence évidente est que le terme de constantes biologiques n'existe pas vraiment : il n'y a que des variables."

Voici une journée type trouvée sur le site www.aufeminin.com
 
PETIT DEJEUNER
Du côté anatomique...
Chaque matin, nous sécrétons trois substances :
- l’insuline, pour mobiliser l'énergie nécessaire à notre réveil
- les lipases, qui permettent d'utiliser les graisses pour la fabrication des parois cellulaires
- les protéases, afin de transformer les protéines pour en faire des contenus cellulaires.

Au petit déjeuner il faut donc manger... gras. Car ces substances sont faites pour digérer les lipides.

Mon petit-déjeuner type :
100 g de fromage (n’importe lequel)
+ 70 g de pain, frais ou grillé
+ 20 g de beurre doux ou salé
+ boissons chaude sans lait, ni sucre.

DEJEUNER
Du côté anatomique...
En milieu de journée, le corps est en plein processus de densification des cellules. Pour ce faire, il secrète des protéases et des amylases.

Au déjeuner il faut donc manger... dense. Ces substances sont faites pour "traiter" l'apport de protéines.

Déjeuner type :
250 g de viande, blanche ou rouge ou 250 g de poisson (les 2, en sauce ou pas) ou 3 ou 4 œufs en omelette, durs, mollets, brouillés...
+ 1 petit bol chinois de féculents (pâtes, riz, purée, frites...) chauds ou froids, même au beurre ou en vinaigrette ou 50 g de pain.

GOUTER
Du côté anatomique...
En milieu d’après-midi apparaît un pic insulinique destiné à utiliser des sucres rapides et semi-rapides présents dans le corps (encore faut-il en trouver !) afin d’éviter le déstockage des protéines et de compenser la fatigue liée au fonctionnement des organes.

Au goûter je mange donc... sucré.

Goûter type :30 g de chocolat noir ou 1 petit bol chinois de graines (noix, noisettes, pistaches...) ou 1 petit bol chinois d’olives ou 1 avocat vinaigrette
+ 2 petits bols chinois de fruits frais ou 1 petit bol chinois de fruits secs (raisins, abricots, pruneaux...) ou 2 pommes cuites avec confiture, miel, sirop d’érable... ou 2 grands verres de jus de fruits naturel.

L'idée : se caler suffisamment pour ne pas se jeter sur le dîner, qui, lui, doit être très léger.

DINER
Du côté anatomique...
Le soir venu, il n’y a pratiquement plus de sécrétions digestives, ce qui ralentit considérablement l’assimilation des aliments. Et, comme on métabolise peu, on stocke !

Au dîner je mange donc... léger.

Dîner type :Poisson maigre ou fruits de mer à volonté ou 120 g de viande blanche, de préférence sans sauce
+ 1 petit bol chinois de légumes, éventuellement en vinaigrette
Mon avis
Pour moi qui mange bien au petit déjeuner mais sans sucre car je suis vite en hypoglycémie vers 11H, cette méthode me convient parfaitement. 
Je reconnais que manger du fromage au petit déjeuner ça laisse perplexe mais passer 3 jours ça devient normal et quand on se rend compte qu'on tient jusqu'au déjeuner sans aucune faim ça motive énormément. Moi qui adore le fromage je me régale !
La petite collation de 16h, bien que je ne sois pas très sucre, est la bienvenue.
J'arrive au dîner où j'ai limite faim et je n'ai plus envie de grignoter le soir devant la télé, que demander de mieux ?
J'ai perdu 3 kilos en 1 mois sans sensation de faim et je ne me prive de rien.
Connaissez-vous cette méthode et quelle est votre méthode pour éliminer tous les excès de l'été ?

2 commentaires:

  1. Merci pour cet excellent article :-):-). moi mon régime mais c'est plus d'alcool,plus de pain, pas de sucre mais ça c'est depuis longtemps car j'aime pas le sucré, beaucoup de protéïnes et des légumes et 4 heures de sport par semaine :-):-):-):-). j'ai pas la patience et le temps en fait pour me faire de vrais menus, la fausse excuse je sais mais bon c'est comme ça:-):-):-)

    RépondreSupprimer

Qu'en pensez vous ?